Témoignage

Je suis resté anonyme,
et j’étudie dans l’établissement suivant : Université d'Orléans
Voici mon témoignage :

Je suis actuellement en première année de licence. J’ai eu des cours en septembre en présentiel mais avec le distanciation, les gestes barrières, les interdictions de rassemblement je connais pratiquement personne de ma promo. Avec le deuxième confinement les cours en présentiel se sont arrêtés. Je n’ai pu reprendre que 2 à 4h de TD en présentiel à partir de mars. Les cours à distance sont un enfer. Nous devons faire beaucoup de travaux de groupe seulement commencer des travaux de groupe à distance c’est presque impossible mais encore plus quand tu ‘e connais même pas la personne. J’ai donc décidé de faire plusieurs travaux seul mais du coup ma charge de travail est multiplié par deux ou trois. Je vis également une autre répercussion de la crise. Je suis en situation de handicap et cumule plus de cinqs maladies. Seulement avec l’engorgement des services hospitaliers je ne suis pas prises en charges correctement. J’ai des délais extrêmement long pour les rdv, je n’ai toujours pas ma reconnaissance d’handicap, je suis sencé aller en centre de rééducation mais il n’y a plus de place avant novembre et ne suis pas prioritaire… Mon état de santé s’empire, les nouveaux traitements sont difficiles à obtenir. Mon état de santé empiète sur mes études je ne sais pas si je vais pouvoir continuer. Et cette situation d’études avec surcharge de travail agréable mon état de santé… Je suis coincé dans un cercle vicieux où mon état de santé se dégrade au fil des semaines…

Anonyme
Université de Toulouse-III
Bonjour, J’ai été confinée dans mon studio du crous car venant de loin et ne sachant pas si nous retournerions en cours « en hybride ». J’ai commencé à présenter des symptômes d’anxiété et dépression, aujourd’hui je suis suivi par un psy qui a confirmé mon état dépressif et suis sous anxiolytiques. J’ai commencé à boire de […]
Roma
Université Lyon-II
Depuis le 18 octobre je n’ai pas mit un pied à l’université. Depuis cette date j’ai suivi les cours en distanciel, participer activement aux classes virtuelles, passé mes partiels en distanciel, et préparé mes projets de groupe à travers mon écran. Bref depuis le 18 octobre, je joue à la bonne élève qui écoute les […]
Anonyme
Université Lyon-III
Aujourd’hui ayant une perspective professionnelle et même d’avenir assez limitée, je me retrouve à faire des cours en visioconférence sur des sujets très flous et abstratits et qui clairement ne me donnent aucune compétence professionnelle pour trouver un emploi plus tard. Je ne vais pas à un entretien d’embauche réciter un cours de politique. Aujourd’hui […]