Propositions

Anonyme
Université Clermont Auvergne
Prodiguer des conseils nutritionnels de base, des conseils culinaires, des aides au choix d\’aliments, des conseils pour casser la sédentarité, pour augmenter l\’activité physique… Mais accessibles à tous, gratuitement et facilement. Et par des instances nationales (ARS, Sécurité sociale, Assistantes sociales, Associations sportives ou étudiantes, Spots télé, radio locales et nationales….). Et faire intervenir les […]
Jade
Université de Strasbourg
Mettre de l’argent dans l’enseignement supérieur, réduire le nombre d’étudiant.es par filière, beaucoup plus d’alternance, de réel accompagnement pour trouver des stages et que ceux-ci soient rémunéré, le retour en présentiel et des cours en visio mieux pensé. Revoir la pédagogie, les objectifs, remettre du sens dans les universités. Plus d’égalité entre les facs et […]
Anonyme
Université de Dijon
Il faut qu’on retourne en présentiel, il nous faut une vrai aide financière… les loyers sont dur à payer pour beaucoup d’étudiants
Victor
Université de Toulouse-III
Plus de présentiel, dans de meilleurs condition. De véritables TP, pas des simulations. Moins de temps sur les écrans.
Anonyme
Université de Montpellier
Je pense que l’on devrait étudier la possibilité de donner le choix aux étudiants de « s’inscrire » pour pouvoir assister aux cours en présentiel tout en respectant la jauge limitant le nombre de personnes présentes en amphi, et ce, pour chaque cours, afin que l’accès aux universités soit ouvert tous les jours de la semaine pour […]
Anonyme
École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications de Cergy
Laissez les écoles remettre en place le système des cours hybrides (une semaine en presentiel, une en distanciel) en demi groupe déjà dans un premier temps, cela marchait très bien en septembre. Les règles au sein de l’école étaient très respectés avec des pauses en décalés. Dans un deuxième temps, permettre aux associations de l’école […]
Anonyme
Université Paris-VIII
Il faut mettre fin à la trêve hivernale pour les logements étudiants, trop d’étudiants se retrouvent en risque de perdre leur logement ! Il faut aussi mettre en place le remboursement des séance de psychothérapie pour les jeunes de – de 25 ans. Les chèques psy promis par le gouvernement ne sont absolument pas disponibles […]
Anonyme
Université de Paris
La situation sanitaire a fait perdre leur emploi à beaucoup trop d’étudiants qui se retrouvent dans la misère. Les situations de précarité économiques sont aggravées depuis le COVID et il faut la mise en place d’un RSA jeune qui permettrait à tout étudiant de suivre ses études dignement ! Pour les jeunes non étudiants, il […]
ANONYME
Université de Saint-Étienne
Ayant rendu mon appartement j’estime qu’il serait bon de donner le choix aux étudiants d’adapter leur présence comme ils le peuvent pour finir ce semestre et non comme la fac l’exige.
1 2 3